Le tamil (tamoul en français) est une langue de l’Inde, parlée dans l’État du Tamil Nadu et l’Union territoriale de Pondichéry, où il a le statut de langue régionale officielle. Il est également langue officielle en Malaisie et au Sri Lanka. Il existe des communautés parlant tamoul aux îles Fidji, à Singapour, en Indonésie, en Birmanie, en Afrique du Sud, à l’île Maurice et à la Réunion, mais aussi en Europe et en Amérique du Nord. Le nombre total de locuteurs est évalué à 74 millions, d’après l’édition de 1999 du World Almanach.

Le tamoul appartient à la famille des langues dravidiennes. C’est une des plus anciennes langues au monde toujours utilisées, restée quasiment inchangée depuis 2500 ans. Celle-ci compte cinq voyelles brèves, autant de voyelles longues, deux diphtongues et 18 consonnes dont six fortes, six douces et six intermédiaires, soit au total : 246 graphies à connaître.
Il n’existe pas de majuscules ni de je, en tant que pronom personnel. Aussi, n’est-il pas courant de parler de soi, car l’individu n’a d’existence reconnue que par rapport aux autres membres du groupe et aux autres castes.

alpha

Le tamoul propose un type de calligraphie particulière dont vous pouvez voir un échantillon ci-dessus dans ce tableau de l’alphabet tamoul. C’est une jolie écriture, qui demande tout de même un bon entrainement « calligraphique ».

La langue elle même n’a pratiquement pas bougé à partir du XIéme ou XIIéme siècle, même si elle est datée de près de 2500 ans. Les premières inscriptions remonteraient au III siècle. Pour obtenir ces dates approximatives, on utilise une méthode qui consiste à déterminer le nombre de mot en Sanscrit. Les textes, les plus anciens ne contiennent pratiquement pas d’emprunts.

 

Source : http://www.couleur-indienne.net/La-langue-tamoule_a59.html